28/08/2004

Yaoi: L'Intolérance, suite

Voici la réponse de Roshieru, la personne qui a découvert le texte de Eric Loret, qui nous fait part de ses impressions ...
 
"Bonjour, bonjour !

C'est moi qui ait donc déniché tout a fait par hasard cet article sur le net et je vois que tout le monde ici a eu la même réaction que moi en le lisant (c'est beau de ne pas se sentir seule T.T). Oui, nous avons le droit de réagir violemment et même vulgairement à l'encontre des propos de ce journaliste ! (j'aimerais bien trouvé son mail à celui-là tient !)

J'ai trouvé l'article que tu as mis sur ton blog Misao très interessant et j'ai fait un lien sur un autre forum pour que les gens puissent aller le voir car je pense qu'il refléte parfaitement la situation délicate du manga en France Clin d'oeil J'ai notamment bien aimé le passage sur le terme de 'manga japonais' (alors que le manga designe en lui même la bande dessinée japonaise, c'est comme dire qu'un nain est petit <= mauvaise comparaison mais on fait ce qu'on peu). En fait, je pense que les journalistes disent cela, en plus pour se donner un genre "intellectuel", parce que certains éditeurs français comme Soleil tentent de lancer les 'manga français' (qui n'ont rien de manga, on ne retrouve même pas les codes graphiques essentielles ou les gros tomes de 200 pages XD). Et forcément, quand on est pas initié un peu au milieu des manga...

Je dois dire qu'en voyant le yaoi arriver de nouveau en france (après Zetsuai et New York New York) avoir eu un peu peur de la réaction des journalistes non spécialisés dans la manga et je pense bien avoir eu raison. Vraiment... plus affligeant même que je ne l'imaginais. Quant on voit la critique de Ludwig II, qui est à mes yeux mais ça n'engage que moi un excellent manga (surtout qu'il est rare de voir je pense l'Histoire occidentale reprise à ce point), je me demande comment réagirais le même journaliste face à un Love Mode par exemple, qui est bien plus cru, ah oui ça on peut le dire M. Green que Ludwig II. Bah pourtant j'adore Love Mode moi, surtout Aoe. Très content Enfin bref, revenons au sujeeet ^^,,

En plus des injures proférées aux cours de l'article, je dois dire avoir été choquée par le sous entendu sur Visconti (mais aussi Warner et Syberberg) qui aurait fabulé sur la vie du roi. Je suppose que ce journaliste fait mention du film de Visconti, Ludwig II, qui a l'époque de sa sortie a été censuré et mutilé avant d'être reconstitué par des cinéphiles acharnés (j'aimerais vraiment voir ce film mais je ne sais pas s'il existe en dvd). En gros, l'homosexualité de Ludwig serait une fabulation totale alors qu'aujourd'hui les historiens reconnaissent enfin ce fait qui a été longtemps occultéet cela malgré la correspondance conservée du roi (ce qui permet entre autre à présent d'expliquer les problèmes psychologiques de celui qu'on appelle 'le roi fou').

Notre journaliste, donc, en plus de faire preuve d'une grande intolérance, montre une grande inculture dans divers domaines (et pas seulement le manga M. Green )

Je discutais avec Miyu sur MSN tout à l'heure, et on se faisait la remarque toutes les deux que, si l'homosexualité est une tare (désolé d'employer ce mot) pour nos sociétés Judeo-chrétienne, elle était visiblement très bien acceptée dans la Rome et la Gréce antique par exemple. Elle m'a aussi donné l'exemple d'un empereur en Chine mais je ne l'ai plus en tête sur l'instant -_-,, Alors, est ce vraiment si contre nature ?

(petite note concernant le terme "judéo-chrétien", je parle avant tout de la civilisation occidentale et des coutumes, plutôt que de la religion en elle-même - qui a influencé malgré tout -. J'ai déjà discuté avec des gens parfaitement athée qui vomissaient sur les homosexuels et à l'inverse un catholique - non pratiquant juste croyant - avec qui j'ai eu une discussion interessante sur Ludwig II, qu'il avait lu et adoré. Ca veut pas dire aussi que je fais preuve d'une naïveté totale au sujet de la religion, mais faut pas croire qu'ils sont tous intolérants et coincés)
"
 
(www.lacrypte.net, forum "Caveau", topic "le manga yaoi ou l'intolérance de libération)


20:51 Écrit par Misao | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mouai!!! Ce petit journaliste fait peut-être tout ça pour cacher non pas son dégoût pour ce genre qu'est le yaoi mais son attirance...
On peut se poser des questions!!!
Ne dit-on pas qu'il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine???

Écrit par : hisoka | 29/08/2004

v_v si c'est le cas, il a choisi la mauvaise manière de le faire!!

Écrit par : misao | 29/08/2004

Les commentaires sont fermés.